Le paradoxe de Fermi

       Enrico Fermi est un physicien italien, puis américain, de la première moitié du XXème siècle. En 1950, il s’interroge sur l’absence de visiteurs extra-terrestres sur notre planète et pose ainsi le principe du paradoxe qui porte son nom : il se demande pourquoi l’humanité n’a jamais trouvé aucune trace de civilisations extra-terrestres, alors que le Soleil est beaucoup plus jeune que d’autres étoiles de la Galaxie. Selon Fermi, des civilisations plus avancées auraient dû se trouver dans des systèmes planétaires plus anciens et ainsi laisser des traces visibles depuis la Terre, des ondes radio par exemple. De plus, une telle civilisation finirait inévitablement par cherche à élargir son territoire et ce pour au moins trois raisons : l’exploration, la survie et la colonisation et des simulations d’expansion galactique par voyage interstellaire montrent qu’il est absolument possible d’envisager la colonisation de la Voie Lactée toute entière par une seule civilisation en un temps de l’ordre de dix millions d’années, or la Galaxie est âgée d’une dizaine de milliards d’années.

       Aujourd’hui, plusieurs réponses à ce paradoxe sont envisagées. La première est la plus simple, elle réside dans le fait que si nous n’avons rien vu, c’est qu’il n’y a rien à voir ; elle remet en scène l’idée que la Terre soit un lieu privilégié alors que l’astronomie a montré tout le contraire au cours de l’histoire. La seconde remet en cause la vitesse d’expansion d’une civilisation, expliquant ainsi que le Système Solaire n’ait pas encore été atteint. Une troisième dit tout simplement que les civilisations extra-terrestres sont bien là mais qu’elles ont décidé de ne pas communiquer avec nous ou ne le peuvent peut-être pas.

       Ainsi le paradoxe de Fermi n’a pas de réponse à proprement parlé, mais Frank Drake a mis au point une équation qui pourrait changer la donne.

 

       ’’Il est aussi absurde de concevoir un champ de blé avec une seule tige qu’un monde unique dans le vaste Univers’’, Métrodore, disciple d’Epicure au IVème siècle avant J.C.

E fermi
×